La mobilité internationale

La mobilité internationale au lycée Pierre-Marie Théas et Eramus + enseignement supérieur 2014-2020

ORGANISATION

La prise en charge et la mise en oeuvre de la mobilité européenne repose sur le suivi d’au moins cinq personnes et leur travail en collaboration:

– un professeur d’Anglais chargé de la recherche de partenariats éducatifs pour l’Europe hors Espagne.

– un professeur d’Espagnol chargé de cette recherche sur l’Espagne.

– deux professeurs d’Economie et Gestion chargés de la recherche de partenariats éducatifs et d’entreprises pour les stages à l’étranger et ceux d’accueil en France.

L’équipe de professeurs est capable d’épauler des étudiants envoyés à l’étranger ou accueillis en France, pour trouver une entreprise et un tuteur s’engageant à les former dans le cadre du référentiel officiel du diplôme, mais aussi pour faciliter leur hébergement et leur intégration dans le pays d’accueil.

  • l’ensemble bénéficie du support administratif d’une secrétaire spécialement dédiée au suivi des dossiers instruits, et en interne de la communication et de la diffusion.

LES CREDITS TRANSFERABLES

Le système de crédits est déterminé par le référentiel officiel du diplôme du “Brevet de Technicien Supérieur en Commerce International” qui est depuis 2011 à “Référentiel Commun Européen” (soit BTS CI, ARCE) pour le cursus suivi en France. Le parcours de formation est divisé en “Modules” auxquels est attribué pour chacun un nombre d’ECTS sur les 120 que représente la totalité du BTS (V. tableau des crédits).

Les étudiants étrangers bénéficient donc automatiquement des crédits déterminés pour chaque module validé pendant leur passage dans l’établissement et qui ont été retenus par l’organisme étranger d’envoi comme intégrable à leur diplôme.

En symétrie, les modules qui sont intégrables au BTS CI(ARCE) par nos étudiants sont définis avant leur départ dans un établissement d’accueil, y compris pour les périodes de stage (mobilité de stage Erasmus – STA ou autre).

Par exemple le stage de “Prospection et suivi de clientèle” obligatoire en fin de la première année du BTS est compté pour 10 crédits ECTS.

Les activités réalisées par nos étudiants durant leur mobilité étant décrites préalablement leur départ et reconnues parallèlement comme ayant un équivalent de crédits ECTS dans le diplôme, au retour avec l’attestation de réalisation, les résultats et appréciations ( dont l’engagement de communication fait partie de l’accord de partenariat ), tous les crédits obtenus seront normalement intégrés pour la validation des modules et donc pour leur prise en compte dans l’attribution du diplôme de BTS.

Un “Comité de professeurs” sera chargé de la validation officielle des modules au vu des notes et appréciations et des productions de l’étudiant qui intégreront son “dossier professionnel” pour les matières en “Contrôle en Cours de Formation (CCF)”.

L’IMPORTANCE DES LANGUES ETRANGERES

Les métiers du commerce international auxquels prépare notre formation de BTS CI (ARCE) sont très exigeants en ce qui concerne la pratique des langues étrangères.

Ainsi dans notre cursus, l’Anglais, la “langue des affaires par excellence”, est obligatoire. Et pour le choix d’une seconde langue, également obligatoire dans le cursus, nous proposons deux autres langues européennes : soit l’Espagnol, soit l’Allemand.

L’objectif est que nos étudiants acquièrent en 2 ans un niveau suffisant de compétences opérationnelles et pratiques des 2 langues dans un contexte professionnel multinational et multiculturel, et ce aussi bien dans le “registre général” que dans ceux de l’Economie, du Management, du Commerce et de la Vente.

Les cours dispensés sont déterminés par le référentiel officiel, comme expliqué précédemment.

La majorité est enseignée en Français, cependant nous prévoyons pour les étudiants étrangers des modules de “mise à niveau” pour améliorer leur intégration et leurs résultats dans toutes les matières.

Nous soulignons aussi que les cours de langues (LVE) et de négociation (Négociation et vente en LVE) sont menés par les professeurs100% dans la langue d’apprentissage (Anglais, Espagnol, Allemand et Italien).

Les stages dans des entreprises à l’étranger

Les stages dans des entreprises européennes ou hors Union Européenne sont obligatoires et ils sont pour tous nos étudiants des étapes essentielles dans la formation du “BTS Commerce International à Nouveau Référentiel Européen”. Le cadre officiel du nouveau diplôme est maintenant élargi au niveau européen. Ce nouveau statut, pour la formation que nous dispensons, crée des devoirs et des opportunités.

Le cursus comprend obligatoirement, pour valider la formation et obtenir le diplôme, une période de stage à l’étranger. Les étudiants peuvent ainsi développer et parfaire leurs apprentissages et leurs compétences dans plusieurs domaines. Tout d’abord sur le plan des techniques commerciales et logistiques : développement des clientèles, négociations et contacts commerciaux, organisation internationale. Mais également sur les plans culturels et linguistiques : culture du pays, culture des entreprises, communication et langue des affaires. La durée de ce stage à l’étranger est de deux mois ou plus.

Nos étudiants sont encouragés à choisir en priorité des destinations et des entreprises européennes car les échanges extérieurs sont majoritaires dans la zone européenne et les méthodes de travail y sont professionnellement performantes. Ce choix offre donc pour nous le meilleur contexte d’apprentissage et de création de partenariats.

En effet, nos étudiants sont formés obligatoirement sur deux langues vivantes européennes. Le BTS du lycée Théas propose à ses étudiants au sein de l’établissement, des cours d’Anglais, et, d’Espagnol ou d’Allemand. Une troisième langue optionnelle peut également être suivie, par chaque étudiant qui le souhaite, avec l’intermédiaire du CNED : l’Italien, le Portugais, le Russe, le Néerlandais. Marginalement seulement certains choisissent parfois l’Arabe, le Japonais, ou le Mandarin.

Les pays européens ayant signé l’accord de “référentiel commun” doivent procéder de même (Espagne, Grèce, France, Slovénie, l’Italie, Pays Bas, Suisse, Portugal…).

Ainsi, les établissements et les entreprises françaises vont devoir à l’avenir accueillir progressivement autant, voire davantage , d’étudiants et d’enseignants des diverses nationalités participant au programme Erasmus qu’ils envoient eux-mêmes d’étudiants et d’enseignants français effectuer des stages et des échanges pédagogiques dans les différents pays d’ Europe.

Les entreprises européennes sont des partenaires essentiels dans ce dispositif car elles apprennent à accueillir les étudiants, des BTS ou autres formations courtes équivalentes en Europe. Le lycée Théas et ces entreprises, comme les autres organismes de formation européens, s’engagent réciproquement en signant des conventions de stage.

Les échanges professionnels et pédagogiques pourront être multipliés. Ils renforceront les relations entre les équipes pédagogiques et ces entreprises, car en même temps qu’ils permettront le suivi de la formation des étudiants, il garantiront et amélioreront la qualité des formations, ils enrichiront les programmes et les compétences des différents acteurs.

Ce travail de coopération pédagogique permettra également l’harmonisation de la formation de Techniciens Supérieurs en Commerce International dans les pays européens et renforcera la notoriété du BTS français, dont celui de notre établissement dont l’architecture s’appuie sur les besoins des entreprises européennes.

La reconnaissance du “BTS commerce International à Référentiel Commun Européen”, comme celle des autres diplômes européens équivalents, atteindra à terme dans la carte des formations de l’enseignement supérieur court, une véritable dimension européenne .

Le diplôme national du BTS et les autres diplômes homologues européens pourront ainsi mieux s’intégrer dans les cursus LMD du réseau Erasmus et dans tous les établissements d’enseignement supérieur, universités ou autres organismes de formation professionnelle en France et dans toute l’Europe. Les possibilités de complémentarité des formations, ainsi que les passerelles pour la poursuite d’études sur tout le réseau Erasmus, seront alors étendues et coordonnées.

LE SUIVI DES ETUDIANTS EN MOBILITE INTERNATIONALE

  • Le suivi et le soutien des étudiants « sortants » ou « entrants » sont prévus tant dans le cas de mobilité pour études, que dans le cas de mobilité pour stages.

Pour les études :

Pour nos étudiants sortants nous prévoyons un suivi individuel des apprentissages par le(s) professeur(s) en charge dans le cursus des enseignements choisis chez notre partenaire de formation.

Nous demandons exactement le même suivi des professeurs de l’organisme partenaire pour les étudiants entrants.

Ce dispositif est complété par un engagement de communication des résultats et appréciations obtenus.

Pour les stages :

La vérification de l’application de la convention de stage et de la réalisation des objectifs d’apprentissage qu’elle prévoit, est confiée nommément à un professeur partenaire.

Nous prévoyons que des cours de soutien en Français pour les étudiants entrants, soutiens individuels si nécessaire, puissent être assurés par les professeurs de français et de langues. De plus, leur immersion totale dans les séquences de formation, dans toutes les activités académiques ou hors enseignements, ainsi que leurs échanges permanents avec nos étudiants français, sont des gages de leurs progrès rapides et de leur motivation ainsi constamment favorisés par ce dispositif.

Cinquième partie : NOTRE DÉCLARATION DE STRATÉGIE INTERNATIONALE (ERASMUS)

LES PRINCIPES

Notre stratégie internationale est dans la droite ligne de la formation au métiers du commerce international que nous proposons dans notre établissement.

L’ouverture internationale est indispensable dans ce type de cursus tant au niveau des partenariats académiques qu’au niveau des organismes et entreprises qui sont susceptibles d’accueillir des étudiants et des stagiaires durant leurs parcours.

a) Le choix des partenaires :

Les objectifs d’acquisition de compétences pour les étudiants que nous accueillons se situent dans les domaines suivants appliqués spécifiquement à l’ouverture internationale des entreprises qui doivent trouver des clients, des fournisseurs, des partenaires : le marketing, la logistique (transport, douanes, règlementation), la communication sur les marchés, les techniques de la négociation et de la vente, les capacités linguistiques.

Ainsi nous recherchons des universités, institutions ou écoles proposant des cursus semblables au notre, ou dont des volets de formation et le catalogue d’enseignements correspondent aux compétences que nos étudiants et les leurs doivent acquérir. Les modules de formation que nos étudiants (sortants) ou ceux accueillis (entrants) doivent pouvoir être validés et intégrés dans les diplômes ou dans un supplément officiel au diplôme.

b) Les zones géographiques de notre recherche :

L’amplitude internationale de la formation s’intéresse aussi bien aux échanges possibles au sein de l’Union Européenne, des autres pays européens au sens géographique plus large, mais également hors Europe sur les quatre continents.

Cependant en ce qui concerne les partenariats de formation, afin de rendre les cursus internationaux plus accessibles et plus fluides pour les étudiants nous effectuons une démarche particulièrement proactive avec nos voisins européens.

Ainsi nous invitons chaleureusement tous les organismes, les écoles et les centres universitaires intéressés par un partenariat à nous contacter, à condition qu’ils recherchent et soient également en mesure d’offrir des enseignements dans l’une des tris langues principales de travail et d’étude (Anglais, Espagnol et Allemand).

En complément, afin de permettre aux étudiants d’acquérir des compétences d’adaptabilité culturelle et managériale spécifiques, nous recherchons également activement des entreprises d’accueil pour nos stages à l’étranger en Amérique du Nord et en Amérique du Sud, ainsi qu’en Asie.

Nous pouvons ainsi faire profiter de notre réseau d’entreprises hors Europe à nos partenaires de formation européens.

c) Les principaux objectifs et les groupes ciblés :

En accord avec les objectifs d’acquisition de compétences convenus avec nos partenaires, que ce soient des organismes de formation ou des entreprises, le contenu de ces accords constitue un véritable “cahier des charges” qui impliquent engagement et contrôle. Les comptes rendus de notes, les appréciations, les diverses évaluations et validations permettent de suivre et vérifier que les objectifs de compétences techniques et linguistiques ont été atteints.

Les étudiants prioritairement ciblés sont ceux qui dessinent de poursuivre un cursus international (expérience professionnelle ou études) et qui sont intéressés par un perfectionnement ou la poursuite d’études chez l’un de nos partenaires. La conception des accords de partenariats de formation et ceux de stages en entreprises ainsi que leur signature sont en grande partie liés à la mise en place de cette possibilité.

d) Les architectures de diplômes :

Dans le cas où les partenariats peuvent permettre d’agencer un parcours de formation d’au moins un, voire deux semestres, et permettant au étudiants de rassembler et d’acquérir des modules s’intégrant à des diplômes reconnus par les établissements partenaires et attribuant des ECTS conformément à la règlementation européenne, des diplômes complémentaires, des doubles diplômes et des accords d’équivalence pour la poursuite d’études sont prévus (voir note catalogue de formation.doc – lien vers formation et modules suivis – page BTS – ).

En effet notre ambition est d’inscrire tous les étudiants qui suivent des enseignements dans notre établissement dans un processus de progression qui lui offre des opportunités immédiates ou futures, qu’ils puissent poursuivre ou reprendre leurs études afin d’approfondir, de changer d’orientation et acquérir de nouvelles compétences. Notre angle de vue ne se limite pas aux cycles courts ou en aboutissement de cycle, type “licence professionnelle” ou “certification professionnelle, nous voulons poser des jalons pour ouvrir la voie vers des cursus et diplômes de 2ème et 3ème cycle.

Nous sommes convaincus, de part notre longue expérience d’enseignement et de formation de jeunes adultes, mais aussi parce que les réalisations concrètes de partenariats se développent de manière significative partout en Europe et dans le Monde, que la Formation Tout au Long de la Vie n’est plus seulement un vœu pieux. C’est devenu une réalité chaque jour renforcée, et nous voulons résolument en être partie-prenante.

LES APPORTS

Notre établissement, en réaménageant la formation de “Technicien Supérieur en Commerce International” qu’il dispense et en respectant les principes ci-dessus énoncés, va réaliser des avancées concrètes relatives aux cinq axes prioritaires pour la modernisation et l’internationalisation de l’enseignement supérieur.